L’acquisition de compétences interculturelles

Enquête sur l’acquisition des compétences interculturelles et inclusives du personnel scolaire au Québec (chantier en cours)

L’EACIIPSQ est menée par un groupe de travail interuniversitaire formé au sein de l’OFDE. 

Le sondage est disponible jusqu’au 30 juin 2018 à l’adresse suivante : https://limesurvey.uqam.ca/index.php/14512?newtest=Y&lang=fr.

Objectifs de recherche :
Cette recherche interrégionale vise à recueillir vos perceptions quant au rôle que joue la formation fondamentale et pratique (en stage) sur le développement des compétences interculturelles et inclusives du personnel scolaire. Elle porte sur la formation reçue et ses retombées sur la pratique et sur les compétences développées, acquises ou maîtrisées par six types d’acteurs et d’actrices :
• Des étudiants et étudiantes de dernière année de différents programmes de formation initiale à l’enseignement des universités québécoises;
• Des enseignantes et enseignants ayant complété leur formation initiale en enseignement et étant en exercice depuis moins de 5 ans, provenant d’écoles et de commissions scolaires des différentes régions du Québec;
• Des enseignantes et enseignants associés et des superviseurs et superviseures de stages (acteurs et actrices de la formation pratique) provenant de différents programmes des universités québécoises;
• Des directions d’établissement et des conseillers et conseillères pédagogiques provenant d’écoles et de commissions scolaires des différentes régions du Québec.

Les grands thèmes abordés dans le questionnaire sont les suivants :
• Les défis liés à la diversité à l’école;
• Les perceptions liées à la formation reçue eu égard à la diversité à l’école;
• Les perceptions quant au degré de préparation pour pouvoir agir en contexte de diversité;
• Les perceptions quant aux besoins de formation pour être davantage outillé pour exercer sa profession d’enseignement en contexte de diversité.

Membres du groupe de travail

Coordination scientifique:
Maryse Potvin, professeure, Université du Québec à Montréal
Zita De Koninck, professeure, Université Laval
Lucian Nenciovici, doctorant, Université du Québec à Montréal

Assistants de recherche :
Diane Querrien, doctorante, Université Laval
Yannick Skelling-Desmeules, doctorant, Université du Québec à Montréal
Stéphanie Thibodeau, étudiante à la maîtrise, Université du Québec à Montréal

Membres du comité de travail :
Corina Borri-Anadon, professeure, Université du Québec à Trois-Rivières
Marilyn Steinbach, professeure, Université de Sherbrooke
Anastasie Amboulé-Abath, professeure, Université du Québec à Chicoutimi
Sunny Lau, professeure, Université Bishop’s
David Lefrancois, professeur, Université du Québec en Outaouais
Sivane Hirsch, professeure, Université du Québec à Trois-Rivières
Carlo Prévil, professeur, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Holly Recchia, professeure, Université Concordia
Marie-Odile Magnan, professeure, Université de Montréal