Consignes et critères d’évaluation

CONSIGNES AUX ÉTUDIANTS ET ÉTUDIANTES
 
Tous les projets doivent comporter les éléments de base suivants et les expliquer :
 
Éléments de base du projet pédagogique
1. Le thème et les objectifs généraux du projet
2. Les spécificités du contexte de réalisation du projet (ex: niveau scolaire, réalités et expériences des élèves).
3. Les éléments de pertinence
4. L’intention éducative poursuivie au regard des deux finalités de l’éducation interculturelle et inclusive (voir p.1).
5. Les approches pédagogiques (coopérative, démocratique, différenciée, etc.) ainsi que les sources d’inspiration.
6. Le déroulement détaillé des activités proposées ainsi que les étapes d’enseignement/apprentissage (préparation, réalisation intégration).
7. Les liens avec le programme de formation.
8. Les ressources, moyens et stratégies déployées, en respect des droits d’auteur.
9. Les documents d’accompagnement et tous les documents remis aux élèves.
10. Les partenariats ou les ressources locales, humaines/communautaires impliquées.
 
CRITÈRES D’ÉVALUATION DU JURY
 
Les projets seront évalués par le jury en fonction des critères suivants :
 
Complétude et qualité de la présentation: 30%
1. Adéquation avec tous les éléments de base mentionnés précédemment;
2. Clarté de la présentation;
3. Qualité de la langue.
 
Cohérence et applicabilité : 50%
4. Pertinence du thème choisi et des intentions pédagogiques;
5. Applicabilité dans le contexte visé;
6. Cohérence, clarté des consignes des activités et qualité de l’exploitation des différentes phases (préparation, réalisation, intégration).
7. Liens explicites avec les finalités de l’éducation interculturelle et inclusive;
8. Lien explicites avec les objectifs d’apprentissages du Programme de formation de l’école québécoise.
 
Originalité, créativité et retombées: 20%
9. Originalité du projet, innovation dans les approches pédagogiques proposées;
10. Ouverture sur le milieu (démarche partenariale) et retombées sur la collectivité plus large.
 
SÉLECTION
 
Les projets seront soumis à un jury d’évaluation composé d’un nombre impair de personnes, dont au moins 5 professeurs ou chargé de cours d’universités différentes, un représentant du ministère de l’Éducation et un représentant des milieux de pratiques (commissions scolaires).
 
Tous les projets seront évalués par au moins 3 membres du comité, dont le représentant du Ministère et des chaires.