4es Rencontres internationales du RIED

Le Réseau International Éducation et Diversité (RIED) organisera, du 1er au 3 juillet 2020, ses 4es rencontres à l’Université libre de Bruxelles, en Belgique. Les échanges auront pour thème : Diversité et conceptions du vivre ensemble. Former les personnels éducatifs à l’heure du débat sur les fondements culturels et philosophiques du vivre ensemble.

Afin d’assurer une bonne contribution en provenance du Québec, l’Observatoire sur la Formation à la Diversité et l’Équité (OFDE) vous invite à soumettre une proposition de communication portant sur ce thème. La date limite pour l’envoi des propositions est le 30 novembre 2019.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à prendre connaissance de l’appel de propositions et à visiter le site www.ulb.be/fr/RIED2020.

Nouveau webdocumentaire: En route vers l’équité

Le webdocumentaire En route vers l’équité est un outil de formation pour les directions d’école relatif à la mise en œuvre d’un leadership d’équité et d’inclusion en milieu scolaire pluriethnique et défavorisé. Il émane d’un partenariat entre la Commission scolaire de Montréal (CSDM) et l’Université de Montréal dans le cadre d’une recherche-action dirigée par la professeure Marie-Odile Magnan et financée par un programme du ministère de l’éducation nommé Chantier 7, visant la formation continue du personnel scolaire québécois par les milieux universitaires.

Ce webdocumentaire est issu des travaux du Groupe de travail sur les compétences interculturelles des directions.

Pour visionner le webdocumentaire: http://www.verslequite.umontreal.ca/

Comment devenir membre du Réseau québécois des formateurs universitaires de l’OFDE

Afin d’assurer la poursuite et le bon fonctionnement des activités à venir de cette « communauté de pratique », nous procédons actuellement à la consolidation du réseau des formateurs universitaires et de ses partenariats. Nous vous invitons donc à vous inscrire comme membre (formateurs universitaires) ou comme partenaires (institutions, organismes), et d’indiquer vos intérêts et votre implication dans le réseau, en remplissant le formulaire en ligne ici:

 

 

http://ofde.ca/observatoire/le-reseau/devenir-membre/


Les activités courantes du réseau de l’OFDE sur différentes thématiques prennent la forme de groupes de travail, de répertoires et d’activités de formation, d’échanges et de recherche, animés par (et pour) les membres qui en font partie. Ces activités portent sur thématiques :

  • Les encadrements ( politiques, plans d’action, référentiels de compétences) sur la formation initiale et continue à la diversité
  • Les savoirs, contenus et compétences essentiels en formation des acteurs (transversaux et disciplinaires)
  • Les dispositifs et programmes de formation (disciplinaires, ordres d’enseignement, types de professionnels)
  • Les finalités de la formation (former sur, par et pour les droits, le pluralisme, l’équité)
  • Les courants et débats théoriques et épistémologiques
  • Les pratiques pédagogiques et didactiques de formation (initiale et continue) et les approches inclusives, critiques et transformatives
  • Les différents contextes éducatifs et sociétaux de formation, les représentations et dynamiques qui les affectent, et la prise en compte des réalités des groupes minoritaires (autochtones, minorités anglophones ou Francophones, régions, réfugiés, ordres d’enseignement, pays ou régions du monde dans une perspective comparative interne/externe, types de professionnels)

Les avantages d’être membre du Réseau québécois des formateurs universitaires de l’OFDE:

  • Participer aux activités d’échanges de la « communauté de pratique » des formateurs, et à des comités organisateurs : les Sommets annuels, les journées d’études ou l’organisation d’autres activités visant à alimenter les débats et les réflexions sur ces enjeux, favoriser une mise en commun des savoirs et innovations et rendre accessibles au grand public et aux partenaires les travaux québécois et internationaux.
  • Participer aux activités de recherche : groupes de travail sur des thématiques, recherches, bilans, états de situation dans les secteurs de formation, portraits cartographiques, recensions, recherches-actions, analyses comparatives et novatrices en réponse aux besoins des milieux, des formateurs et des partenaires sur ces enjeux.
  • Participer à des activités de formation ou à leur production: Concours étudiants de projets pédagogiques en matière d’éducation interculturelle et inclusive, conférences, offres de formations (Répertoire des formateurs), outils pratiques de formation tenant compte des résultats de la recherche, et effectués par les spécialistes du domaine en réponse aux besoins des formateurs et des partenaires.
  • Participer aux activités internationales, dont les Rencontres internationales du Réseau international Éducation et diversité (RIED), des colloques ou séminaires divers avec des chercheurs de d’autres pays (Brésil, Canada, etc.), et autres.
  • Participer à la cartographie en cours des pratiques et initiatives menées au Québec en matière de formation et de recherche dans ce champ.
  • Contribuer aux améliorations des politiques, dispositifs et pratiques de formation initiale et continue, afin d’apporter des changements institutionnels, « systémiques » ou organisationnels dans votre milieu.

Publication de « La diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique en éducation » sous la direction de Maryse Potvin, Marie-Odile Magnan et Julie Larochelle-Audet

La diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique en éducation

Théorie et pratique
Sous la direction de Maryse Potvin, Marie-Odile Magnan et Julie Larochelle-Audet
L’immigration et la diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique sont des éléments constitutifs de l’histoire, de l’identité collective et de l’essor de notre société. Elles soulèvent aussi d’importants défis dans les sociétés pluralistes et démocratiques. L’adaptation des pratiques des institutions éducatives pour garantir des conditions d’équité et de justice pour tous les apprenants constitue un processus continu, amorcé il y a quelques décennies dans plusieurs États, et le Québec ne fait pas exception.

Dans un contexte de mondialisation, de radicalisation identitaire et d’accroissement des conflits mondiaux, les intervenants des systèmes éducatifs, en premier lieu les enseignants, doivent prendre en compte des réalités de plus en plus complexes à l’école, comme le racisme et les discriminations, les demandes d’accommodement raisonnable, le plurilinguisme, l’arrivée d’enfants de la guerre sous-scolarisés et traumatisés ou l’expression de polarisations issues des tensions internationales.

Pour comprendre l’état actuel des réalités migratoires, des rapports ethniques au Québec et de l’adaptation du système scolaire au regard des enjeux liés à la diversité, le présent ouvrage propose des clés conceptuelles, sociohistoriques et politiques. Des ressources formatives, des activités d’approfondissement et des pistes concrètes sont aussi proposées pour guider les pratiques en milieu scolaire auprès des élèves issus de l’immigration ou de groupes minoritaires, mais aussi auprès de l’ensemble des élèves. D’abord conçu pour la formation initiale des enseignants, l’ouvrage s’adresse aussi au personnel scolaire en exercice et à tous ceux qui s’intéressent aux enjeux que soulève l’adaptation systémique des milieux éducatifs à la diversité ethnoculturelle.

http://www.fideseducation.ca/fr/product/editions-fides/collegial-et-universitaire/sciences-humaines-et-sociales/education/la-diversite-ethnoculturelle-religieuse-et-linguistique-en-education_712.aspx?id_page_parent=182

Lire plus...