VIIIe Colloque annuel du GREE – ACFAS 2016 – mercredi 11 mai

Éduquer et former dans un monde problématique. De la dignité humaine dans une société en quête de sens et de repères

Responsable(s)

Nancy Bouchard, UQAM – Université du Québec à Montréal

Diane Laflamme, UQAM – Université du Québec à Montréal

Description

Éduquer, former dans un monde problématique, dans une société en quête de sens et de repères, est particulièrement complexe car cela exige à la fois d’exercer sa capacité éthique (Ricoeur, 2001, 1991), de ne pas laisser s’imposer un régime de vérité(s) (Bourgeault, 2012), de ne pas laisser chacun à sa vérité/ses vérités (Reboul, 1999) et de ne pas laisser dans l’ignorance (T. De Koninck, 2000; Leroux, 2012), etc. Dit autrement, cela exige de nous interroger sur l’enseignement véritable, soit l’enseignement à la vérité qui libère par la liberté (Reboul, 1977, p. 95).

Or, pour libérer, la neutralité de l’enseignement n’est pas une solution mais une abdication à éduquer, à former. En fait, renoncer à éduquer pour ne pas influencer, revient à abandonner les enfants aux influences les moins contrôlables (Idem., p. 64). À ce propos, T. De Koninck (2010) en appelle à la transmission de la culture pour vaincre la nouvelle ignorance. Il recourt également à la valeur absolue de la personne, sa dignité. La reconnaissance mutuelle de la dignité de tous les membres de la famille humaine, sans exception, pour paraphraser le philosophe, représente la fin et le repère de l’enseignement véritable. Il s’agit du rempart premier contre l’intimidation, le harcèlement, la discrimination, l’endoctrinement, la radicalisation, l’indifférence.

Nombre de chercheurs (en éducation, en philosophie morale et politique, en sociologie, en sciences cognitives, etc.) apportent des pistes de réflexions et proposent des approches philosophiques, théoriques et pédagogiques qui peuvent nous inspirer. Le présent colloque vise à présenter certaines de ces réflexions et approches pour que l’École élève vers un respect plus effectif de la dignité humaine, pour que cette valeur phare pénètre davantage les consciences (T. De Koninck, 2010).

Cliquez ici pour accéder au programme.

Soirée sur le racisme à la CSN le 13 octobre 2015, l’OFDE est invité à se prononcer!

Maryse Potvin,  Professeure à l’Université du Québec à Montréal et Directrice de l’OFDE est invitée à participer à une formation intitulée « Pourquoi le racisme? » offerte par le Comité Immigration et relations ethnoculturelles du Conseil central du Montréal Métropolitain (CSN) le mardi Mardi 13 octobre 2015 à 17 h 30.

Différents invités et spécialistes prendront la parole lors de cet événement en proposant les interventions suivantes :

Quelle est la légitimité d’action des syndicats face au racisme et aux programmes d’accès en emploi ?
par Marie-Thérèse Chicha, Professeure à l’Université de Montréal

Qu’est-ce que le racisme ?
par Maryse Potvin, Professeure à l’Université du Québec à Montréal et Directrice de l’OFDE

Qu’est-ce que le profilage racial ? Comment le contrer ? Quels sont les dispositifs mis en place pour livrer bataille au racisme et à la discrimination ?
par Fo Niemi, Directeur général Centre de recherche-action sur les relations sociales

L’événement se tiendra au 1601, avenue De Lorimier à Montréal. Pour y participer, veuillez réserver votre place auprès du conseil central par téléphone au 514 598-2021 ou par courriel à receptionccmm@csn.qc.ca

formation racisme.jnp

 

Lire plus...