Comité directoire (Codirection)

(En cours de modification)

L’observatoire a été dirigé de 2013 à 2021 par Maryse Potvin, UQAM (directrice), et par un comité exécutif composé de 5 membres : Corina Borri-Anadon (UQTR), Sivane Hirsch (UQTR), Julie Larochelle-Audet, Marie-Odile Magnan et Marie Mc Andrew (Université de Montréal). L’Observatoire est, depuis 2021, dirigé par un comité directoire (ou de codirection) et par un comité des représentants des différentes universités, qui sont coresponsables d’axes thématiques, de chantiers et d’activités.

Les chantiers sont sous la responsabilité d’un ou de plusieurs représentants par université.

UQAM : Maryse Potvin, Stéphanie Tremblay

Maryse Potvin, professeure titulaire, Université du Québec à Montréal (UQÀM). Fondatrice et directrice de l’Observatoire de 2013 à 2021, et membre du comité de codirection depuis 2021.

Voir son CV.

Maryse Potvin est politologue et sociologue de formation, professeure titulaire en sociologie de l’éducation et des rapports ethniques à l’Université du Québec à Montréal. Elle a fondé en 2013 le Réseau international éducation et diversité (RIED) et l’Observatoire sur la formation à la diversité et l’équité (OFDE) qu’elle a dirigé jusqu’en 2021. Elle est aussi chercheure dans l’équipe Recherche et action sur les polarisations sociales (RAPS), à la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents, au Centre de recherche sur la formation et la pratique enseignante (CRIFPE) et au CETREQ. Elle a agi comme directrice d’axes de 2006 à 2018 au Centre d’études ethniques des universités montréalaises (CEETUM). Ses recherches abordent le racisme et les rapports ethniques sous différents angles: enjeux identitaires au Québec; discours sociaux dans et à travers les médias; groupes populistes; politiques publiques; jeunes des minorités racisées; éducation et formation antiraciste, inclusive, interculturelle et aux droits. Elle intervient fréquemment dans les médias et a agi comme experte pour la Commission Bouchard-Taylor, la Commission européenne, UNICEF-Canada, le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles et le Ministère de l’Éducation. Ses travaux ont donné lieu à de nombreuses publications, dont, parmi ses ouvrages: La diversité ethnoculturelle, religieuse et linguistique en éducation. Théorie et pratique (Potvin, Magnan, Larochelle-Audet, Fidès 2016, 2e édition 2021), Le développement d’institutions inclusives en contexte de diversité (Mc Andrew, Potvin et Borri-Anadon, PUQ, 2013), Crise des accommodements raisonnables. Une fiction médiatique ? (Athéna, 2008); La 2e génération issue de l’immigration. Une comparaison France-Québec (Potvin, Eid et Venel, Athéna, 2007), Le racisme au Québec (McAndrew et Potvin, Éditeur officiel du Québec, 1996), L’Individu et le citoyen dans la société moderne (Potvin, Couture et Fournier, PUM, 2000).

Anastasie Amboulé-Abath, UQAC

Anastasie Amboulé Abath est professeure en Administration et politiques scolaires au Département des sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC). Elle est chercheuse régulière au Centre de Recherche et d’Intervention sur la Réussite scolaire (CRIRES); membre du réseau PÉRISCOPE (Plateforme Échange, Recherche et Intervention sur la SCOlarité : Persévérance Et Réussite); membre du Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et membre du Comité de codirection de l’Observatoire sur la Formation à la Diversité et l’Équité (OFDE). Ses intérêts de recherche portent sur les rapports sociaux de sexe, race, classe sociale dans l’éducation. Ses travaux récents ont porté sur le vécu socioscolaire des élèves issus des minorités visibles et les pratiques de gestion scolaire en contexte de diversité ethnoculturelle et principalement la façon dont celles-ci peuvent aider à combattre les injustices sociales dans les pratiques professionnelles du personnel scolaire afin de faire des espaces scolaires ou professionnels, des lieux plus inclusifs.Anastasie_Amboule-Abath@uqac.ca

Josée Charette, UQAM

À VENIR

Sivane Hirsch, UQTR

Sivane Hirsch est Professeure en sciences de l’éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Elle est membre du comité de codirection de l’Observatoire sur la Formation à la Diversité et l’Équité (OFDE), du Centre de recherche sur la formation et la pratique enseignante (CRIFPE), et de la Société Québécoise pour l’Étude de la Religion (SQER)  et Codirectrice du LIIPTIC Laboratoire Interdisciplinaire en Intégration Pédagogique des TIC à l’UQTR. Titulaire d’un doctorat en cotutelle en sociologie (Paris-Descartes) et en éducation (Université Laval), elle s’intéresse à l’articulation de la religion et de l’éducation dans des sociétés laïques. Elle s’intéresse à la prise en compte de la diversité, notamment religieuse, dans le curriculum et dans les pratiques enseignantes et étudie le traitement de sujets sensibles liés à des marqueurs religieux à l’école. Elle a coordonné le projet de recherche duquel est issu cet ouvrage et a participé à deux de ses volets en tant que chercheuse. Elle a déjà publié plusieurs articles sur ces différents thèmes. 

Stéphanie Tremblay, UQAM

À VENIR

ANCIENNES MEMBRES DU COMITÉ EXÉCUTIF

Marie-Odile Magnan est sociologue de l’éducation et professeure agrégée au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal. Ses recherches portent sur les pratiques d’équité et d’inclusion du personnel scolaire, du primaire jusqu’à l’université. Elle a notamment réalisé une recherche-action sur les pratiques d’équité des directions d’école dans laquelle des récits vidéo ont été recueillis sous la forme d’un webdocumentaire intitulé En route vers l’équité. Elle travaille également sur les parcours identitaires, scolaires et postsecondaires des élèves et étudiants issus de groupes racisés.

Marie Mc Andrew est professeure émérite au Département d’administration et fondements de l’éducation de l’Université de Montréal. Elle a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l’éducation et les rapports ethniques et responsable du Groupe de recherche Immigration, équité et scolarisation (GRIÉS). Son livre Immigration et diversité à l’école : le débat québécois dans une perspective comparative lui a valu le prix Donner du meilleur livre sur la politique publique canadienne en 2001. Parmi ses ouvrages récents : Mc Andrew, M., Balde, A., Bakhshaei, M., Tardif-Grenier, K., Audet, G., Armand, F.,…Rousseau, C. (2015). La réussite éducative des élèves issus de l’immigration : dix ans de recherche et d’interventions au Québec. Montréal : Presses de l’Université de Montréal et Mc Andrew, M. (2010). Les majorités fragiles et l’éducation : Belgique, Catalogne, Irlande du Nord, Québec. Montréal, QC : Presses del’Université de Montréal.