Objectifs et thématiques

Les trois grandes thématiques de l’OFDE renvoient à des objectifs transversaux. Les chantiers thématiques, projets, équipes et groupes de travail arriment parfois plusieurs thématiques et objectifs.

Grand objectif 1. Réfléchir sur les principes et les fondements qui sous-tendent les droits, l’équité, l’inclusion et la diversité en éducation et en formation:

Droits, équité, inclusion et diversité en éducation comme objets de savoirs essentielles, de débats éthiques, épistémologiques ou théoriques, de courants, d’approches éducatives (par ex. éducation interculturelle, antiraciste, critique, inclusive, transformatives, à la citoyenneté, aux droits), et de finalités de la formation (former sur, par et pour les droits, le pluralisme, l’équité).

Grand objectif 2. Documenter empiriquement la situation des droits, de l’équité, de l’inclusion et de la diversité en éducation et en formation :

Comme enjeux sociopolitiques et objets de dispositifs, d’encadrements, de référentiels de compétences, de politiques et de programmes de formation (disciplinaires, ordres d’enseignement, types de professionnels) ;

Comme objets de pratiques, de compétences et d’expériences des acteurs dans différents contextes et milieux d’éducation et de formation (systèmes, disciplines, ordres d’enseignements, secteurs, régions, pays, populations ciblées elles que les Autochtones, les minorités racisées, les anglophones ou francophones, les réfugiés) dans une perspective comparative.

Comme objets des représentations et dynamiques sociales et culturelles qui les affectent.

Grand objectif 3. Proposer des pistes, des solutions et des pratiques novatrices pour assurer l’effectivité des droits, de l’équité, de l’inclusion et de la prise en compte de la diversité dans une perspective transformative en éducation et en formation :

Droits, équité, diversité dans les pratiques (pédagogiques, de formation, d’évaluation, de gouvernance, de gestion, etc.), les modèles et les outils d’éducation et de formation pour transformer les milieux éducatifs.

Pour atteindre ces objectifs, l’Observatoire entend :

  1. Assurer des développements et des innovations sur, par et pour les droits, le pluralisme et l’équité afin de contribuer à la légitimité du champ, tant sur le plan académique qu’au sein des institutions et de la société.
  2. Stimuler une réflexion multidisciplinaire sur les enjeux d’équité, de diversité et du droit à l‘éducation notamment en ce qui concerne la formation et les compétences des professionnels des milieux éducatifs, par des approches inclusive, critique, antiraciste, interculturelle, civique, démocratique et aux droits de la personne.
  3. Maintenir et renforcer les liens entre le réseau québécois et le réseau international (RIED) des formateurs universitaires au sein d’une communauté de pratique, de groupes de travail et d’activités d’échanges, de recherche et de formation, animés par et pour les membres qui en font partie;
  4. Effectuer des recherches, des cartographies, des bilans, des états de situation, des recensions, des analyses comparatives, des interprétations de synthèses, des outils de formation et de transfert de connaissances en réponse aux besoins des praticiens, des chercheurs et des partenaires dans ce champ.
  5. Documenter l’évolution du champ par le suivi critique de ses développements théoriques ou empiriques, au Québec et ailleurs dans le monde.
  6. Rendre accessibles au grand public et aux partenaires les recherches et travaux.
  7. Participer activement à la diffusion et au transfert des connaissances, aux débats publics avec les médias, la population et les acteurs concernés, et organiser des activités en ce sens.
  8. Travailler à des propositions concrètes pour l’élaboration de politiques, programmes ou instruments utiles dans le domaine.