Chantiers et groupes de travail

Rappel des objectifs et activités des chantiers

En plus des activités transversales de l’OFDE, les chantiers poursuivent des activités de recherche, de diffusion et de formation, portées soit par les projets et les équipes des chercheurs du réseau, soit à travers des groupes de travail interuniversitaires autour d’une question ou d’une thématique. Les trois grands objectifs se déploient en activités diverses:

Les principes et les fondements qui sous-tendent les droits, l’équité, l’inclusion et la diversité en éducation et en formation (Axe 1):

Réfléchir sur les droits, l’équité, l’inclusion et la diversité en éducation abordés comme objets de savoirs essentielles, de débats éthiques, épistémologiques ou théoriques, de courants, d’approches éducatives (par ex. éducation interculturelle, antiraciste, critique, inclusive, transformatives, à la citoyenneté, aux droits), et de finalités de la formation (former sur, par et pour les droits, le pluralisme, l’équité).

La situation empirique des droits, de l’équité, de l’inclusion et de la diversité en éducation et en formation (Axe 2):

Documenter empiriquement la situation des droits, de l’équité, de l’inclusion et de la diversité, abordés comme enjeux sociopolitiques et objets de dispositifs, d’encadrements, de référentiels de compétences, de politiques et de programmes de formation (disciplinaires, ordres d’enseignement, types de professionnels) ;

Comme objets de pratiques, de compétences et d’expériences des acteurs dans différents contextes et milieux d’éducation et de formation (systèmes, disciplines, ordres d’enseignements, secteurs, régions, pays, populations ciblées elles que les Autochtones, les minorités racisées, les anglophones ou francophones, les réfugiés) dans une perspective comparative interne/externe.

Comme objets des représentations et dynamiques sociales et culturelles qui les affectent.

Les pistes, les solutions et les pratiques de formation novatrices pour assurer l’effectivité des droits, de l’équité, de l’inclusion et de la prise en compte de la diversité dans une perspective transformative en éducation (Axe 3) :

Proposer des pratiques (pédagogiques, de formation, d’évaluation, de gouvernance, de gestion, etc.), des modèles et des outils d’éducation et de formation axées sur les droits, équité, diversité pour transformer les milieux éducatifs.

Groupes de travail

Différents comités ou groupes de travail de l’OFDE ont pour objectif de produire avec nos partenaires des bilans, des cartographies, des analyses critiques et comparatives, des documents d’orientation sur l’état de ce champ, au Québec et dans d’autres provinces ou sociétés, ainsi que des instruments d’évaluation et de formation. Les études et expertises ciblées portent, entre autres, sur la comparaison des contextes régionaux ou nationaux en termes de débats, de politiques, programmes, systèmes ou dispositifs qui régulent et soutiennent la formation et l’éducation en contextes pluralistes, les disciplines concernées, les contenus et approches, les modèles de compétences antiracistes, interculturelles, inclusives, critiques et citoyennes, les besoins de formation, le développement de l’enseignement dans ce champ, au Québec et dans le monde et les diverses expériences, pratiques et initiatives novatrices menées dans les milieux universitaire et éducatifs de tous ordres.

La comparaison des politiques, dispositifs, pratiques et expériences d’ici et d’ailleurs, balisée par les préoccupations et les enjeux des intervenants et partenaires au Québec, vise à permettre aux chercheurs et aux partenaires de comparer leurs préoccupations et réalisations à celles de leurs homologues, de s’inspirer des meilleures pratiques et innovations et d’échanger avec eux sur des sujets d’intérêt commun. La création du Réseau international Éducation et diversité en 2013, lié à la création du réseau de l’Observatoire au Québec au même moment, va en ce sens.